quelques métiers du social

par Elèves de DP3

Assistant de social (DEASS)
Diplôme d’état, Niveau III
Formation :
voie directe
apprentissage
congé individuel de formation (CIF)
validation des acquis de l’expérience VAE
Durée de la formation : 3 années scolaires.
Alternance école / terrains professionnels :
12 mois de stage pour les étudiants en voie directe et parcours complet.
Pour toutes les autres situations, se renseigner auprès du centre de formation.
sur les situations d’emploi.

Auxiliaire de vie sociale (DEAVS)
Diplôme d’état, Niveau V
Formation :
voie directe
situation d’emploi
congé individuel de formation (CIF)
validation des acquis de l’expérience
Durée de la formation : 1 année scolaire.
Alternance école / terrains professionnels :
4 mois de stage

(épingle à NOURRICE petit jeux de mot)
Assistante maternel
CAP ou équivalent
Agent de prévention et de méditation
i le CAP a pour finalité l’insertion professionnelle, il est cependant possible, pour les meilleurs élèves, d’enchaîner sur un bac pro.
Poursuite d’études conditionnelle
Jusqu’au Bac
CAP ou équivalent
CAP Petite enfance


Pour exercer, il faut obtenir l’agrément du conseil général, puis suivre une formation de 120 heures. Aucune condition de niveau d’études n’est imposée.
Pour être agréé, il est nécessaire d’avoir son propre logement, d’être en bonne santé et de maîtriser le français oral. Une assistante sociale et une auxiliaire de puériculture de la PMI (protection maternelle et infantile) visitent également le domicile pour s’assurer qu’il est adapté à l’accueil d’enfants et respecte les règles de sécurité. Des entretiens évaluent par ailleurs la motivation et l’équilibre du milieu familial.
Une fois agréé, il faut suivre60 heures de formation avant d’accueillir les premiers enfants, puis 60 heures en cours d’emploi. Les formations sont entièrement prises en charge par le conseil général. Au programme : nutrition et sommeil de l’enfant, hygiène et toilette, relations avec les enfants et leurs parents, module de secourisme du petit enfant… L’agrément doit être renouvelé tous les 5 ans. Il permet de garder 2 enfants. Une dérogation peut être accordée pour en garder 3 ou 4.
Les titulaires du CAP petite enfance ou du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture sont dispensés de cette formation.
Après la 3e
CAP petite enfance
Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture
Travailler chez soi
Cette profession est idéale pour les personnes qui souhaitent travailler à domicile. En contrepartie, il faut s’adapter aux horaires variables selon les parents. On demande souvent à l’assistant maternel d’assurer l’accueil des enfants tôt le matin, tard le soir, parfois pour un petit nombre d’heures ou sur certains jours de la semaine seulement. Un contrat avec les parents fixe les horaires et la rémunération.
En crèche familiale
Pour se sentir moins seuls, certains font le choix de travailler en crèche familiale dans le cadre d’une municipalité. Ils bénéficient alors du soutien de l’équipe, notamment des puéricultrices. Ils se rendent régulièrement à la crèche, avec les enfants, pour des ateliers collectifs.
De lourdes responsabilités
Les journées de travail sont denses. Elles commencent souvent avant l’arrivée des enfants (préparation du déjeuner) et se terminent après leur départ (rangement et nettoyage de la maison pour le lendemain). L’assistant maternel doit aussi faire preuve d’une attention soutenue en raison des risques d’accident, très élevés avec des enfants en bas âge. Et prendre le temps de passer le relais aux parents. A-t-il bien dormi ? bien mangé ? etc.


Antoine
Ludovic